Lencyclopédie des sous-marins français - Tome 4, La fin de la guerre froide.pdf

Lencyclopédie des sous-marins français - Tome 4, La fin de la guerre froide

Thierry d Arbonneau

La guerre froide, ou plutôt ses vingt dernières années, 1970/1990. Cest le temps de ce tome, celui dune lutte acharnée, froide si on en exclut les marges, entre deux blocs que tout oppose et dabord lidéologie, communisme contre libéralisme. Leurs armées sempilent sur les frontières, leurs arsenaux considérables darmes conventionnelles de tous calibres, de toutes portées, se tiennent prêts, les plans dinvasion ou de renforcement font lobjet dexercices intimidants, mais rien nexplose. Larme nucléaire les dissuade dun bord comme de lautre. Ouf... Dans ce décor dune vie somme toute assez brève, la sous-marinade française connaît une mutation considérable. La force océanique stratégique donne à la Marine, selon le ministre dEtat, chargé de la Défense nationale, Michel Debré, en date du 20 septembre 1972, un rôle prééminent, une responsabilité sans précédent en regard du destin de la nation. Dune force de sous-marins diesel en 1970, on passe à une force de sous-marins nucléaires. Ce sont dabord les lanceurs dengins, qui, patrouille après patrouille, apportent, dans la continuité, une capacité de frappe en second donnant toute sa crédibilité à la stratégie de dissuasion nucléaire. Ce sont ensuite les sous-marins nucléaires dattaque, qui vont sélancer dans le jeu du pistage de leurs homologues soviétiques. A leurs débuts poussière navale, les sous-marins se hissent maintenant au premier rang des bâtiments de la Marine. Celle-ci dispose de SNLE, porte-avions, SNA, frégates, pétroliers ravitailleurs, aviation embarquée et aviation de patrouille maritime, commandos, chasseurs de mines. Avec eux la Marine de la fin de la guerre froide tient son rang malgré les difficultés quelle rencontre et elle est de premier rang. Les sous-marins le lui donnent, avec les autres composantes, mais sans eux, on parlerait dune Marine secondaire. Le changement que connaît la Marine se porte sans doute sur son organisation, mais bien davantage encore sur son personnel. Un pays a ou na pas la ressource de se doter de sous-mariniers, à la fois marins, officiers, spécialistes aigus, et capables de vivre en équipage des semaines durant sans voir la lumière du jour, et sans perdre leur attention et leur force dengagement. La France a ce bonheur, cela ne va pas de soi, cela ne se décrète pas mais se construit. Il faut découvrir ces sous-mariniers tels quils apparaissent au travers des pages de ce Tome 4.

encyclopÚdiedes sous-marins franþais,4:la fin de la guerre froide T4 Tome 4 Thierry D'Arbonneau (Direction), Jean-Yves Le Drian (Préface), Gérald Boirsayon …

9.21 MB Taille du fichier
9782912838551 ISBN
Lencyclopédie des sous-marins français - Tome 4, La fin de la guerre froide.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.salonaltenburg.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Des projets de sous-marins pouvant tirer des missiles contre des cibles terrestres furent imaginés par le complexe militaro-industriel allemand durant la Seconde Guerre mondiale mais ne furent jamais réalisés, les anciens Alliés firent chacun de leur côté des projets en ce domaine.. Après avoir étudié les missiles allemands, des variantes du V-1 furent tirées depuis la mer par les Missile mer-sol balistique stratégique — Wikipédia

avatar
Mattio Müllers

L'encyclopédie des sous-marins français, [3], L ... Avec le tome 4 (La Fin de la guerre froide), qui va de 1972 à 1990, la Marine est presque tout entière tournée vers la stratégie de dissuasion nucléaire du pays. Une part belle est faite aux SNLE (sous-marins lanceurs d'engins). Leurs équipages, ceux des moyens de surface, sous-marins et aériens veillant à la sûreté de leur environnement, ainsi que le personnel des arsenaux et des

avatar
Noels Schulzen

L'encyclopédie des sous-marins français - Tome 4, La fin de la guerre froide: Date sortie / parution : 31/07/2017: EAN commerce : 9782912838551: ISBN : 978-2-912838-55-1: Dimensions : 32.50x24.50x3.80: Poids (gr) : 3050: Nombre de pages : 460 L'encyclopédie des sous-marins français La fin de la ...

avatar
Jason Leghmann

Résultats de recherche fin zone libre · Milguerres La guerre durera jusqu’en juillet 1954 avec la chute du camp retranché français de Diên Biên Phu et la signature des accords de Genève qui marqueront la fin de l’Indochine française avec sa partition en deux États, le Viet-Nam du Nord communiste et le Viêt Nam du Sud soutenu par les États-Unis qui vont alors prendre le relai de la France et s’engager progressivement dans ce qui

avatar
Jessica Kolhmann

Avec le tome 4 (La Fin de la guerre froide), qui va de 1972 à 1990, la Marine est presque tout entière tournée vers la stratégie de dissuasion nucléaire du pays. Une part belle est faite aux SNLE (sous-marins lanceurs d'engins). Leurs équipages, ceux des moyens de surface, sous-marins et aériens veillant à la sûreté de leur environnement, ainsi que le personnel des arsenaux et des