Le Dicôlon - Une histoire grecque.pdf

Le Dicôlon - Une histoire grecque

Yannis Kiourtsakis

Le Dicôlon - figure qui hante le narrateur et lengage à raconter son histoire - est ce personnage à deux corps du théâtre populaire grec, ce héros de carnaval qui porte en permanence sur son dos le corps mort de son frère. Le conflit intime du même et de lautre va jeter Haris, le frère, dans un désenchantement qui touche aussi bien la terre dorigine - une Grèce mythique - que la terre daccueil - une Europe idéalisée -, et aboutit à léchec amoureux puis au suicide dans la solitude de lexil. Mais le mort que lon porte en soi, au point que les deux corps nen forment quun, se révèle, au fil du récit, comme le signe de la fraternité fécondante de la vie et de la mort, capable dengendrer du sens, une parole et une existence renouvelées. Cest toujours ainsi que les choses se passent : toutes nos idées ne sont-elles pas toujours dues à des morts, que nous devons ramener à la vie et pousser plus avant ? Et si nous étions tous dune certaine manière Dicôlon ? .

Autant, la littérature grecque contemporaine n'est pas ma tasse de thé. Et pourtant, j'aimerais bien trouver des perles rares de ce très beau pays. Eugénia Fakinou ne m'a pas convaincu surtout à la fin de son roman. Pourtant le début était prometteur. Une histoire mélangeant un rien de fantastique imprégnée de mythologie (ce que je raffole) …La dernière partie était ennuyeuse et Socrate a le blues: les intellectuels grecs face à la crise

4.69 MB Taille du fichier
9782864326342 ISBN
Libre PRIX
Le Dicôlon - Une histoire grecque.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.salonaltenburg.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Livres grecs : Tous les messages sur Livres grecs - Le ... L’histoire du conseiller et du Capitaine tourne en boucle fermée, tous deux témoins d’une époque qui s’épuise, cadenassée et refermée sur elle-même : la toge des conseillers bordée de velours, agrémentée de collets de lin blanc, les bulletins de santé du Roi Paul, le Vieux Palais royal, les horloges arrêtées, les planchers mangés aux vers, les lambris de chêne, sont autant

avatar
Mattio Müllers

Grâce aux traductions de R. Bouchet, Le Dicôlon paraît en 2011 aux éditions Verdier, suivi de Double exil (2014) qui constitue le second volet de sa trilogie romanesque. La publication de celle-ci a fait de lui un intellectuel écouté et considéré. « Une voix nouvelle dans le chœur de la littérature grecque » (Florence Noiville, Le Monde). Petros Markaris est né en 1937 à Istanbul Souvenirs d'une enfance perdue et d'une Grèce lointaine ...

avatar
Noels Schulzen

Livres Le dicôlon Double exil Françoise Kleltz-Drapeau: La juste mesure d'Aristote Julia Klimi L'énigme grecque - Histoire d'un miracle économique et démocratique: Paolo Odorico. Thessalonique , chroniques d'une ville prise (textes présentés et traduits par) C. de Oliveira Gomes: La tyrannie, mère de la démocratie ? Gilles Ortlieb: Noël à Ithaque P. G. Palaiologos: L'accablé: Yannis

avatar
Jason Leghmann

Littérature grecque - page 5 - Decitre

avatar
Jessica Kolhmann

Á la recherche de l’Autre perdu - Yannis Kiourtsakis - Le ... Le Dicôlon est un livre écrit par fragments entre 1986 et 1994, qui ouvre une trilogie. Ce premier tome était destiné à raconter l’histoire du frère de l’auteur, Haris, mort par asphyxie au gaz en Belgique en 1960, à l’âge de 26 ans. Mais comment raconter l’indicible, la tragédie, le suicide de l’aîné qui leste à jamais la vie du cadet ? Il fallait attendre que le travail